450 651-8331

alt.logo_remax

Pierre et Louise ont de l'adresse à revendre

Retour à la liste principale

Les jeunes acheteurs en 2017

Selon un article paru dans La Presse du 18 janvier 2017, les ventes de propriétés baisseront de 7% cette année au Québec et les prix n'augmenteront pas de façon générale. Tout ca, grâce aux nouvelles règles hypothécaires instaurées par Ottawa au cours des derniers mois.

Malheureusement, se sont les jeunes acheteurs qui devront généralement en payer les frais et repousser l'achat de leur maison. Au Québec, c'est 4 acheteurs sur 5 qui seront touché par ce resserement des règles. Ils devront se résigner à emprunter moins d'argent auprès des banques ou tout simplement retarder leur projet.

En effet, selon les prévisions données par la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), cette dernière prévoit 72 500 transactions, soit 6000 de moins que l'année dernière. Toujours selon la FCIQ, le prix médian des unifamiliales devrait stagner à 234 000$, soit une légère baisse du prix en tenant compte de l'inflation.

De plus, la FCIQ s'attend à un rebond de 0,25 à 0,50% des taux hypothécaires de cinq ans d'ici la fin de l'année, expliqué entre autre par l'élection de Donal Trump comme président des États-Unis qui a poussé les taux obligataires à la hausse en raison des craintes d'inflation.

Puis, il y aura aussi une hausse du coût de l'assurance hypothécaire par la SCHL. En effet, il y aura une augmentation de ses primes d'assurance, la 3e en 4 ans. La majoration moyenne sera de 5$ par mois pour les Canadiens qui sont assurés par la SCHL, dont la valeur des prêts assurés s'élève en moyenne à 245 000$. Par ailleurs, selon le premier vice-président de la SCHL, ils ne s'attendent pas à ce que la majoration des primes ait une grande incidence sur la capacité des Canadiens à acheter une habitation.

Finalement, l'article mentionne que le marché commence de plus en plus à se rééquilibrer malgré la baisse prévue en 2017.

Pour l'article complet cliquez ici

Commentaires

Ajouter un commentaire